• Poémes de noël

    2 pages de poèmes

  • Les Rois Mages

     

    Ils perdirent l'étoile, un soir ; pourquoi perd-on

    L'étoile ? Pour l'avoir parfois trop regardée,

    Les deux rois blancs, étant des savants de Chaldée,

    Tracèrent sur le sol des cercles au bâton.

    Ils firent des calculs, grattèrent leur menton,

    Mais l'étoile avait fui, comme fuit une idée.

    Et ces hommes dont l'âme eût soif d'être guidée

    Pleurèrent, en dressant des tentes de coton.

    Mais le pauvre Roi noir, méprisé des deux autres,

    Se dit "Pensons aux soifs qui ne sont pas les nôtres,

    Il faut donner quand même à boire aux animaux."

    Et, tandis qu'il tenait son seau d'eau par son anse,

    Dans l'humble rond de ciel où buvaient les chameaux

    Il vit l'étoile d'or, qui dansait en silence.

     

    Edmond ROSTAND   (1868-1918)

    Les Rois Mages

     


    votre commentaire
  • Voici Noël

     

    Voici la neige et la nuit bleue, 

    voici le givre en sucre fin, 

    voici la maison et le feu, 

    voici Noël vêtu de lin . 

     

    Les oiseaux se taisent, ce soir. 

    Les lilas ont fermé les yeux. 

    Les chênes tendent leurs bras noirs 

    vers les chemins mystérieux. 

     

    Voici les pauvres malheureux, 

    voici la plaine de la bise 

    dans les fentes et dans les creux, 

    voici les vergers sans cerises. 

     

    Un jour, renaîtront les grands lis, 

    le parfum des profondes roses, 

    et l’hirondelle, je suppose, 

    reviendra frôler les iris. 

     

    Voici Noël, voici les vœux , 

    Voici les braises sous la cendre, 

    voici les bottes de sept lieues 

    pour aller jusqu'à l’avril tendre. 

     

    Et voici le pas d’une mère 

    qui marche vers la cheminée 

    pour ranimer les braises claires, 

    et voici le chant d’une mère 

    qui berce un enfant nouveau-né. 

     

    Pierre Gamarra

     

    Voici Noël


    4 commentaires
  • Le plus beau cadeau

     

    Noël ! Que nous apportes-tu 

    Dans tes bras si fragiles ? 

    Un cheval ? Une automobile ? 

    Un Pierrot au chapeau pointu ? 

     

    Noël, que nous apportes-tu ? 

    Nous apportes-tu dans ta hotte 

    Des oranges, du chocolat, 

    du pain d'épices, des nougats 

    Des pralines, des papillotes ? 

     

    Qu'y a-t-il au fond de ta hotte ? 

    Des joujoux, bien sûr, c'est parfait 

    Et c'est si bon les friandises ! 

    Mais, dans tes menottes exquises 

    Trouverons-nous d'autres bienfaits ? 

    Noël, apporte-nous la Paix ! 

     

    Raymond Richard


    2 commentaires
  •  

    Je viens à vous du haut des cieux

     

    Je viens à vous du haut des cieux!

    Ne craignez pas, mais en tous lieux

    Prêtez l'oreille, ouvrez vos cœurs:

    Je vous annonce un grand bonheur.

     

    A Bethléem, en cette nuit,

    Ainsi que Dieu l'avait promis,

    Un enfant naît comme un Sauveur:

    Il est le Christ et le Seigneur.

     

    Voici comment le Fils de Dieu

    Se montrera devant vos yeux:

    Vous trouverez un nouveau-né,

    Dans une crèche emmailloté.

     

    Le chœur des anges triomphants

    A ce message unit ses chants:

    «Louange et gloire dans les cieux!

    Sur vous descend la paix de Dieu!»

     

    Seigneur du ciel, ô Créateur,

    Quittant l'éclat de ta splendeur,

    Tu viens, pareil au plus petit,

    Dans l'humble enfant de cette nuit.

     

    Louange à Dieu qui nous fait don

    De son amour, de son pardon.

    Par le Sauveur qui nous est né,

    Des temps nouveaux ont commencé.

     

    Vom Himmel hoch da komm ich her D'après M. Luther 1524 / E. Pidoux (Psaumes et Cantiques No 258)


    2 commentaires
  • D'un arbre séculaire

     

    Du vieux tronc d'Isaïe,

    Durant l'hiver austère

    Un frais rameau jaillit;

    Et sur le sol durci,

    Dans la nuit de la terre

    Une rose a fleuri.

     

    Ainsi prend fin l'attente

    Des premiers serviteurs.

    Dieu, par leur voix fervente,

    Promettait un Sauveur.

    Voici, suprême honneur!

    Qu'il naît de sa servante

    La plus humble en son cœur.

     

    Pauvre et sans apparence,

    O Jésus notre roi,

    Tu portes nos souffrances,

    En mourant sur la croix.

    Heureux celui qui croit!

    Il trouve l'espérance

    Et l'amour dans la foi.

     

    D'après Psautier Laufer 1926 (Psaumes et Cantiques No 256)


    4 commentaires
  •  

    noel_boules015

    C'EST LE TEMPS DE LA FÊTE DE NOËL

    Heureux celui qui attend
    De fêter son anniversaire :
    Il se réjouit des cadeaux qu'il va recevoir,
    Il écrit des cartes d'invitation pour rassembler
    Tous ceux qu'il aime
    Et partager avec un joyeux moment.

    Heureux ceux qui attendent la venue d'un ami :
    Ils se préparent et décorent la maison,
    Ils guettent et restent éveillés,
    Ils ouvrent leur cœur pour l'accueillir,
    Ils le reçoivent et c'est la fête !

    Heureux sommes-nous en ce temps de Noël :
    Jésus naît au milieu des hommes !
    C'est Dieu lui-même qui vient : quelle fête !
    Préparons-nous à l'accueillir ! Réjouissons-nous !
    C'est Noël ! C'est le temps de la fête !

    (inconnu)

    noel067

    votre commentaire
  •  APPRENDS-NOUS À ATTENDRE

    Dieu
    Tu as choisi de te faire attendre
    Tout le temps d’un Avent.
    Moi je n’aime pas attendre
    Dans les files d’attente.
    Je n’aime pas attendre mon tour.
    Je n’aime pas attendre le train.
    Je n’aime pas attendre pour juger.
    Je n’aime pas attendre le moment.
    Je n’aime pas attendre un autre jour.
    Je n’aime pas attendre
    parce que je n’ai pas le temps
    et que je ne vis que dans l’instant.

    Tu le sais bien d’ailleurs,
    Tout est fait pour m’éviter l’attente :
    les cartes bleues et les libres services,
    les ventes à crédit
    et les distributeurs automatiques,
    les coups de téléphone
    et les photos à développement instantané,
    les télex et les terminaux d’ordinateur,
    la télévision et les flashes à la radio…
    Je n’ai pas besoin d’attendre les nouvelles :
    elles me précèdent.

    Mais toi Dieu
    tu as choisi de te faire attendre
    le temps de tout un Avent.
    parce que tu as fait de l’attente
    l’espace de la conversion,
    le face à face avec ce qui est caché,
    l’usure qui ne s’use pas.
    L’attente, seulement l’attente,
    l’attente de l’attente,
    l’intimité avec l’attente qui est en nous
    parce que seule l’attente
    et que seule l’attention
    est capable d’aimer.

    Tout est déjà donné dans l’attente,
    et pour toi, Dieu,
    attendre
    se conjugue avec Prier.

    Jean Debruyne

    noel069

    2 commentaires
  •  

    noel_de07

    UN ENFANT BIENTÔT


    Depuis bientôt neuf mois, l'enfant attend,
    caché au creux du ventre de sa mère.
    Depuis neuf mois, il se nourrit de sa chaleur et de sa tendresse.
    Il sent vibrer ses moindres paroles.
    Depuis bientôt neuf mois, il attend d'être prêt pour naître.

    Il ne sait pas encore que beaucoup l'attendent,
    qu'ils se nourriront de sa chaleur et de sa tendresse,
    qu'ils écouteront ses moindres paroles.
    Il ne sait pas encore que beaucoup sont prêts
    pour naître avec lui à la vie de Dieu.

    Cet enfant, bientôt, on l'appellera Jésus.

    Benoît Marchon dans "Poèmes pour prier"  Ed. du Centurion

     

    IMG_20151219_155323

    votre commentaire
  •  

    noel_376

    Petite étoile

    Frotte, frotte
    cette petite étoile
    à l’écorce blanche

    C’est tant de souvenirs qu’on oublie
    Quand on voit au loin, la lumière de Noël.

    Poussière d’infini
    qui se disperse au fond du coeur
    et revient chanter
    comme un ange
    qui pleure.

    Monte, monte,
    Au ciel
    et revient nous consoler
    comme on console un enfant
    qui attend
    la nuit éternelle

     

    Elodie Santos, 2010

    noel_375

    votre commentaire
  •  

    Noël, voici le jour  de la lumière

     

    Noël, Noël

    Gloire à Dieu

    Voici le jour de la lumière

    Noël, Noël

    Gloire à Dieu

    Venez, entrez dans la lumière

     

    1. Pour un seul chant de joie

    D'un bout à l'autre de la Terre

    Que des milliers de voix

    Viennent fêter cette Lumière.

     

    2. Pour un seul chant de paix

    D'un cœur à l'autre sur la Terre

    Pour des milliers d'années

    Venez cueillir cette Lumière.

     

    3. Pour un seul chant d'amour

    Des uns aux autres sur la Terre

    Pour des milliers de jours

    Faites passer cette Lumière

     

    Danielle Sciaky,

    artimage_428707_3222259_201102141336956

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique