• 2017


    2 commentaires
  • Le petit corniaud

     

    Un paysan avait une chienne, qui en revenant d'une virée de quatre jours, s'est retrouvé en cloques comme ils disent.
    À la naissance des chiots, quatre magnifiques spécimens au poil doux et lustré tous  beige et blanc, et un petit corniaud noir et brun, plutôt chétif.
    Quand ils eurent 4 semaines, le paysan mit une annonce dans le journal local pour vendre ses chiots.
    Un après midi, un  petit garçon vient lui demander de voir les chiots car il voulait en acheter un.
    L'enfant sort fièrement quelques pièces de monnaies et les tend à l'homme en disant
    -j'ai épargné 50 cent, est-ce assez?
    Le brave homme appelle sa chienne qui sort de la niche avec ses quatre beaux chiots et vient près de l'enfant, celui-ci les contemple les yeux pleins d'étoiles, quand soudain du fond de la niche, avance le petit corniaud, le moins beau. -
    - Oh monsieur dit l'enfant, c’est celui là que je voudrais.
    L'homme lui répond
    - mon garçon, il ne te donnera pas de plaisir, il est mal formé, ne saura pas gambader avec toi dans les champs, prend plutôt un de ses frères bien plus solides.
    À ce moment, l’enfant remonte le bas de son pantalon, découvrant les fers qui sont reliés à ses chaussures pour soutenir ses petites jambes paralysées en partie.
    Voyez monsieur, moi non plus je ne suis pas parfait, alors je pense que nous nous entendrons bien le chiot et moi.
    L'homme,  plutôt mal à l'aise ramasse le chiot et le met dans les bras de l'enfant
    - tiens petit il est pour toi et garde tes sous pour lui acheter à manger.
    L'enfant serre dans ses bras ce petit corps tout chaud et avec un grand sourire remercie le paysan, s'en va en boitant mais oh, si heureux.
    Le paysan les yeux pleins de larmes, regarde s'en aller ses deux Petits êtres qui ont trouvé le bonheur!

     

    (Histoire vraie)

     

    scan050

    2 commentaires
  • Bonsoir, pour ceux qui n'ont pas de Facebook, voici les dernières infos.

    Il faudra plusieurs jours pour transférer la totalité des blogs, chaque blog étant traité individuellement par le script de transfert. Lorsqu'un blog est transféré, l'édition ne sera plus possible (plus d'articles ou de commentaires) le temps que le nom de domaine bascule vers les serveurs d'Eklablog. Cela évite au moins la coupure du site.

    Bon courage à tous.

     

    Divers Transfert


    votre commentaire
  • ligne_plante007

     

    Á tous mes visiteurs

     

    Nous voici à la fin de cette année 2015.

    Je voudrais vous souhaiter à tous, une année 2016, avec l’espoir

    que l’amour sera plus fort que la haine,

    que la paix plus forte que la guerre,

    que la joie plus forte que la tristesse.

    J’y crois, surtout si l’on s’y met tous ensemble, que l’on arrête d’agir seul. On a vu, au mois de novembre comment les Français s’étaient soutenu lors des évènements  tragiques. J’espère que tous ceux qui ont eu une fin d’année difficile, trouve un peu de réconfort dans cette nouvelle année.

    Merci à tous d’avoir été fidèle à mon blog.

    ligne_plante007
     
    Le Diamant (22)

    votre commentaire
  • noel_lignes017

    Vœux des musulmans aux chrétiens

    Frères chrétiens, en ces jours de fête, le nom de Jésus, plus que jamais vous invite à la joie. Sur Jésus et sur sa mère Marie nous n'avons pas le même regard que vous mais leurs noms nous rappellent que Dieu envoie sur terre ses messagers. C'est pourquoi nous nous réjouissons avec vous.

    Frères chrétiens, en ces jours de fête, vous reconnaissez en Jésus le "Prince de la paix". Le monde est secoué par la violence et le terrorisme. Nous, musulmans de "la Maison islamo-chrétienne", nous nous désolidarisons de ceux qui, au nom de l'islam, sèment la violence et la mort. Avec vous qui vous réclamez de Jésus, nous voulons que triomphe la paix.

    Frères chrétiens, en ces jours de fête, vous vous rappelez que Jésus, né à Bethléem, fut à la fois juif et palestinien. Avec vous, nous prions pour que, sur la Terre sainte, toutes les religions vivent dans la justice et le respect mutuel.

    Chrétiens de France, cette fête de Noël est pour nous l'occasion de redire notre volonté, au nom de Dieu, de construire avec vous la fraternité que désire notre pays et qu'affirme sa devise.


    Saad Abssi, cofondateur et président de la Maison Islamo Chrétienne
    Mohammed Benali, cofondateur et trésorier de la Maison Islamo Chrétienne, président de la mosquée Ennour de Gennevilliers

    bougie-noel-014

    Vœux des chrétiens aux musulmans

    Frères, bonne fête !
    Vous célébrez la naissance de Mohammed, votre prophète.
    Nous célébrons la naissance de Jésus, Fils de Dieu, mort sur la croix, ressuscité d'entre les morts.
    Le nom de Jésus nous sépare mais Dieu nous réunit.
    Il nous appelle ensemble à devenir artisans de justice et de paix.
    Il nous appelle à partager les soucis de notre pays.
    Avec vous, nous Lui demandons de devenir toujours davantage solidaires des chômeurs, des sans-abri, des sans-papiers, des exclus de nos sociétés et de tous ceux qui vivent dans des pays ravagés par la violence.

    Frères, puisse l'année qui vient nous trouver les uns et les autres,
    les uns avec les autres,
    fidèles à notre vocation.
    Entrons ensemble dans la joie à laquelle Dieu nous invite !

    nozl397

    votre commentaire
  • Joyeux Noël à toi.

    bougie-noel-013

    Á toi qui passe ici , si tu es seul, fais un petit tour sur les différentes rubriques, tu trouveras peut-être, un mot, une citation, un texte, une phrase qui te réchauffera le cœur. Aujourd'hui, je voudrais que tu ne sois pas triste, qui que tu sois, que la paix de Noël vienne dans ton cœur, que la paix de Noël mette un sourire sur tes lèvres.

    Je te souhaite ce moment de joie et de paix.

    Quoique la vie t’aie fait traverser, ne désespère pas, il y aura surement quelqu’un pour t’aider. Crois-en la vie, crois que l’amour est plus fort que la haine. Au fond de ton cœur, il y a une petite lumière qui ne demande qu’à briller.

    Joyeux Noël. Renal

     

    IMG_20151222_153409

    votre commentaire
  • En Argentine, Mariapolis Lia  veut développer

    « L’économie  de communion »

     

    Il existe en Argentine, dans la riche Pampa, à 220 kilomètres à l’ouest de Buenos Aires, une cité pilote appelée Mariapolis Lia qui pratique l’« économie de communion ». Elle vise à mettre en œuvre le commandement évangélique de l’amour réciproque et où chacun met son savoir-faire au service de la communauté. Créée en 1968, Mariapolis Lia compte actuellement 220 habitants permanents, répartis dans trois quartiers avec des infrastructures pour les activités sociales et culturelles, qui traduisent l’idéal d’une société fondée sur l’amour mutuel. À l’origine de ce projet se trouve le mouvement des Focolari (« Foyer » en italien), créé en 1943 par Chiara Lubich, qui compte environ deux millions d’adhérents et de sympathisants en majorité catholiques dans 182 pays. À Mariapolis Lia, les premières entreprises ont été créées en juillet 1991. Elles sont désormais une soixantaine, regroupées dans le pôle industriel Solidarité. Leurs activités vont des cultures maraîchères à la production et la vente de produits cosmétiques d’origine apicole en passant par la forge et la métallurgie, la fabrication de meubles ou l’élaboration de biscuits artisanaux. Il y a également des ateliers artistiques qui travaillent le fer à partir de pièces recyclées. « Contrairement à l’économie de consommation basée sur une culture de l’avoir, l’économie de communion est celle du partage », expliquent les membres de Solidarité. Leur but est de créer des postes de travail destinés à « inclure les exclus du système économique et social ». Les propriétaires des entreprises partagent les bénéfices en fonction de trois objectifs : « aider les gens en difficulté ; propager la culture du don et de l’amour ; stimuler le développement de la société ». Aujourd’hui, des centaines d’entreprises sur la planète vivent selon ces préceptes, notamment au Brésil, en Italie, en Belgique, en Croatie et au Portugal. « Cette expérience se trouve au plus profond de l’être, fût-il croyant ou non croyant, soulignent les membres de Solidarité. Et avec ce constat, soutenu par notre expérience, réside l’espoir d’une diffusion universelle de l’économie de communion. Une nouvelle culture, un mode de vie, une nouvelle façon de faire l’économie. Nous marchons vers notre objectif : aucun nécessiteux parmi nous. »

    ÉRIC DOMERGUE (extrait de la  revue la Croix du 21/12/2015)

    IMG_20150111_084108632_HDR

    2 commentaires
  • Dernières actualités :

    Le 18/11/2015 - L'ensemble des configurations de KaZeo ont été importés en vue du lancement de l'importation générale.

     

    Le 19/11/2015 - Raccordement du réseau de serveurs KaZeo au réseau d'Eklablog.

     

    Le 24/11/2015 - Lancement des essais de duplications des fichiers des membres KaZeo vers Eklablog (images et documents stockés sur KaZeo)

     

    Le 30/11/2015 - Finalisation des essais de duplication des données.

     

    Le 02/12/2015 - Lancement de la duplication des fichiers importés par les membres des serveurs de KaZeo vers ceux d'Eklablog. Cette opération a pour but de synchroniser les données entre les 2 infrastructures avant le lancement du transfère de la base de données (blogs).

     

    scan275

    votre commentaire
  • Bonjour

    J’ai créé une page Facebook pour mon blog. Je pourrais vous avertir en cas de problèmes de connexion au blog et vous tenir au courant de la prochaine migration de Kazeo vers Eklablog.  Vous trouverez aussi des liens sur les nouveaux articles publiés.

    Facebook

    Cascades des Dioux (11)

    votre commentaire
  • Algues échouées sur les côtes de la Martinique : les Sargasses

     

    Les algues sargasses effectuent un retour en force sur nos côtes depuis plusieurs jours. Ces algues constituent une nuisance pour la population mais une aubaine pour les pêcheurs de la ville car "elles attirent les poissons", expliquent les pêcheurs les plus chevronnées.

    Ces marins-pêcheurs, constatent l'ampleur de l'invasion des algues sargasses ce lundi (27 avril) mais saluent en même temps l'arrivée tout aussi massive des poissons. Les algues sargasses attirent "le gros poisson blanc grâce aux planctons qu'elles piègent", répètent les spécialistes.

    Ces algues  proviennent de la haute mer. Elles y vivent sous forme libre et suivent des courants marins qui les dirigent actuellement sur les côtes martiniquaises préférentiellement vers la zone atlantique mais aussi parfois jusque sur la cote Caraïbe. Ce phénomène, exceptionnel, est la conséquence d’une nouvelle organisation des courants marins parcourant l’Atlantique dans l’hémisphère

    Ces algues ne sont pas toxiques en elles-mêmes, mais une fois échouées sur les plages, elles meurent et les dépôts d'algues entraînent des dégagements importants de gaz lors de leur putréfaction, notamment de sulfure d’hydrogène (reconnaissable à son odeur d’œuf pourri), qui peuvent être à l'origine de nuisances olfactives et de troubles sanitaires pour les promeneurs et les riverains des plages.

    Les dépôts d’algues sur les côtes martiniquaises se présentent sous trois formes :

    •  algues sèches en fond de plage : les algues sèches qui ne sont pas en cours de putréfaction ne semblent pas présenter de danger
    • algues jaunes dans l’eau : les algues vivantes ne présentent pas de danger particulier en elles-mêmes, elles constituent néanmoins un habitat et un refuge pour la faune marine
    • algues situées sur la zone de sable mouillé : ces algues s’amassent, forment des tas qui entrent dans un processus de putréfaction à l’origine de dégagement de gaz source de nuisances.

    Les municipalités concernées ont déjà pour la plupart entrepris des opérations de nettoyage qui vont se poursuivre, les priorités étant d’assainir les zones les plus proches des habitations et les plages les plus fréquentées, et de déconseiller l’accès à celles qui ne seraient pas libérées des algues en cours de putréfaction.

    Il est ainsi déconseillé de fréquenter les plages sur lesquelles persistent des tas d’algues en décomposition et à fortiori de rester à proximité de ces algues, de manipuler sans précautions les algues en cours de putréfaction, ou même de les piétiner car cela serait susceptible de libérer des bouffées de sulfure d’hydrogène particulièrement nocives. Lorsque les opérations de ramassage seront en cours, pour des raisons de sécurité, des zones interdites au public seront balisées et devront impérativement être respectées.
    Les recommandations peuvent évoluer en fonction des évolutions de la situation et des connaissances.

    (Avril 2015)

     Sources (http://www.ars.martinique.sante.fr/Algues-echouees-sur-les-cotes.117791.0.html)

     

     

    Cela ne m’a pas empêché de me baigner dans une mer chaude et transparente, car toutes les plages ne sont pas atteintes. (Renal)

     

    IMG_1461

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique