03 Mai 2015, St Philippe/Jacques
Rubriques
Newsletter
  • evangile-selon-saint-matthieu-5-38-48.jpg

 BONJOUR

 

Quand plusieurs routes s’offriront à toi et que tu ne sauras pas laquelle choisir, n’en prends pas une au hasard, mais assieds-toi et attends, respire profondément avec confiance, sans te laisser distraire par rien, attends encore et encore, ne bouge pas, tais-toi et écoute ton cœur, puis quand il te parle, lève toi et va où il te porte (Susana Tamaro)

 

BIENVENUE SUR MON BLOG
 

 

« Etre philosophe, ce n’est pas seulement avoir des pensées subtiles, ni même fonder une école, c’est aimer la sagesse à tel point que l’on vit selon ses exigences : une vie de simplicité, d’indépendance, de générosité, de confiance. C’est résoudre quelques-uns des problèmes de la vie, non seulement en théorie, mais aussi en pratique.

(Thoreau)

 

IMG_1425

 Ne juge pas la journée en fonction de la récolte du soir

Mais d’après les graines que tu as semées. »

(Robert Louis Stevenson)

 

IMG_1379

 

« Rien ne doit troubler le rythme de ton pas. Si ton pas est sûr, qu’elle que soit la nature du sol, ta progression sera irrésistible. La chose est vraie dans toute action. De même dans toute pensée ; si tu sais dompter tes émotions et unifier tes tendances contraires pour les ramener au juste sentiment, la souffrance et la joie se rejoindront dans l’imperturbable sérénité ».

(François Garagnon)

janvier319

Merci à tous, de vos passages, de vos commentaires, de votre présence. Vous êtes  nombreux à venir chercher un peu de douceur, de paix, et d’amour dans cet espace créé pour  vous.

Alors encore merci,

 

IMG_1380

Je vous souhaite à tous une année pleine d’espoir, de joie et de bonheur.

Surtout, ne vous laissez pas aller au découragement, il y a toujours une petite lumière qui brille au fond de  votre cœur, pour vous réchauffer.

Rester à l’écoute des petits bonheurs, qui sont présent tous les jours

Autour de vous.

Avec de la joie dans les yeux,

De l’amour dans le cœur,

La vie peut être plus belle.

Merci de vos passages sur mon monde tout au long de cette année.

Renal

IMG_20150325_104843

Extrait du livre « Le plus bel endroit du monde est ici

De Francesc Miralles Care Santos

 

BONNES NOUVELLES

N'oublie jamais ceci : tout sentiment a son pendant. Se sentir malheureux prouve que l'on est capable de se réjouir.

C'est une bonne nouvelle.

Quand tu es seul, tu te rends compte à quel point tu serais bien en compagnie de quelqu'un.

C'est une bonne nouvelle.

Il te faut souffrir pour apprécier le bonheur de n’avoir mal nulle part.

C'est une bonne nouvelle.

Voilà pourquoi il ne faut jamais craindre la tristesse, ni la solitude, ni la douleur car elles sont la preuve que la joie, l'amour et la sérénité existent.

Ce sont de bonnes nouvelles. »

 

266

« L'héroïne est une fillette prénommée Béatrice, orpheline de mère et dont le père n'était jamais à la maison parce qu'il travaillait. Après la mort de son épouse, il devint distant et négligea sa fille, qui devint en grandissant une gamine triste et solitaire. À l'école, on la surnommait "Bizartice", parce qu'elle ne voulait jamais jouer aux mêmes jeux que ses camarades. Chaque matin, elle prenait son petit déjeuner en silence près de son papa, qui après avoir, regardé le journal télévisé partait en courant au bureau. Il travaillait si tard que lorsqu'il rentrait, Béatrice dormait déjà. La petite se demandait si son père l'aimait ou si elle était arrivée au monde par hasard. Elle ne lui pardonnait pas de ne jamais l'étreindre, lui faire des bisous, lui dire des mots gentils. Il se montrait très réservé, comme elle, et ne se préoccupait que du quotidien : savoir si elle avait fait ses devoirs ou si elle avait bien pris son goûter. Les journées de Béatrice se ressemblaient toutes, jusqu'au matin où un perroquet vint se percher sur les cordes à linge qui donnaient sur sa chambre. L'oiseau s'introduisit dans la maison et la fillette supplia son père de la laisser le garder. Aussi froid que prévenant, le père se hâta d'acheter une cage et autorisa la petite à installer l'oiseau dans sa chambre. Le perroquet commença à répéter les mots qu'elle lui apprenait chaque soir en rentrant de l'école.

« Un jour, pourtant, le perroquet fit une chose insolite. Quand Béatrice s'éveilla de bon matin, il lui dit : "Je t'aime !" La fillette en fut très étonnée et s'imagina qu'il avait entendu cette phrase dans une série télévisée qu'il voyait par la fenêtre, chez le voisin.

Le lendemain matin, quand le perroquet lui répéta : "Je t'aime", elle n'en crut pas ses oreilles car elle était certaine de ne pas lui avoir appris ces mots-là.

 Le troisième matin où l'oiseau lui dit : "Je t'aime", Béatrice décida de mener son enquête. Elle ne comprenait pas pourquoi il ne lui déclarait son amour que le matin, alors que le reste de la journée il se contentait de répéter ce qu'elle lui avait elle-même enseigné. Ce matin-là, avant que son père ne parte au bureau, Béatrice courut lui raconter ce mystère au cas où il aurait eu une explication à lui proposer. Pour toute réponse, l'homme faillit s'étrangler et se dépêcha de quitter la maison, sa sacoche à la main. Soudain, Béatrice comprit et fondit en larmes, des larmes de bonheur. Elle comprit que le perroquet répétait chaque matin ce qu'il entendait le soir, quand son père venait la voir dans sa chambre pendant qu'elle dormait. »

 

Ici se terminent les extraits, car si j’en mettais d’autres vous devinerez la fin. Et je préfère vous laisser le plaisir de lire ce très beau livre, plein d’espoir ! Renal

 

IMG_1390

 

Samedi 02 Mai 2015 à 12h43 dans Extraits de livres lus1 commentaire(s)
IMG_1400
Vendredi 01 Mai 2015 à 23h09 dans Citations en imagesPoster un commentaire

Extrait du livre « Le plus bel endroit du monde est ici"

De Francesc Miralles Care Santos

 

Résumé : Iris a 36 ans et des idées noires plein la tête : ses parents viennent de disparaître dans un tragique accident et, en une seconde, toute sa vie a basculé. Par un après-midi froid et gris, elle songe même à en finir. Son regard se pose alors sur la devanture d'un café auquel elle n'avait jamais prêté attention auparavant. Son nom étrange, Le plus bel endroit du monde est ici, éveille sa curiosité. L'intérieur est plus intrigant encore, comme sorti d'un rêve. Tout y semble magique, à commencer par Luca, bel Italien porteur d'une promesse : le bonheur.

emoticones-content-066

« D'après les spécialistes, nous élaborons chaque jour environ soixante mille pensées. Positives ou négatives, banales ou profondes, il n'y a pas à les juger : elles sont comparables à des nuages qui passent. Nous sommes responsables de nos actes, pas de nos pensées. C'est pourquoi, lorsqu'une idée t'angoisse, apposes-y l'étiquette « pensée » et laisse-la filer. »

emoticones-content-066

« Le bonheur : on ne peut le ressentir dans toute son intensité que lorsqu'on est déjà tombé très bas ou monté très haut, pour la bonne raison qu'il s'agit d'un jeu de contrastes. Ceux qui nagent toujours dans le spectre moyen des émotions ne connaîtront jamais l'essence de la vie. Il faut parfois toucher le fond pour saisir l'immensité du ciel. »

emoticones-content-066

« La poésie consiste à étreindre la vie elle-même. Nous pouvons être entourés de beauté, mais si nous n’interagissons pas avec elle, notre relation demeurera tiède. » (A suivre)

 

IMG_1422
Jeudi 30 Avril 2015 à 13h12 dans Extraits de livres lus1 commentaire(s)
IMG_1395
Mercredi 29 Avril 2015 à 12h52 dans Citations en imagesPoster un commentaire

Si tu as besoin d'un ami

 

Si tu as besoin d'un ami

N'oublie pas je suis toujours là.

On a parfois dans la vie

Des moments ou plus rien ne va

Quand on a perdu son chemin

Ou quand vient la fin d'un amour.

Si on peut parler à quelqu'un

Un chagrin est déjà moins lourd.

J'ai moi aussi comme toi

De la peine et bien des ennuis

Et je voudrais quelques fois

Être sûr d'avoir un ami.

Je pourrais garder ton secret

Si tu veux pour toute la vie

Et je crois que je comprendrais

Ce que d'autres non pas comprit

N'oublie pas que je suis la

Ne l'oublie pas

Si tu as besoin de moi

Pense à moi

Pense à moi

 

Richard Antony

9
Mercredi 29 Avril 2015 à 12h48 dans Chansons1 commentaire(s)
IMG_1378
Mardi 28 Avril 2015 à 14h22 dans Citations en imagesPoster un commentaire

Extraits du livre « Les 3 émotions qui guérissent, Amour, Gratitude, Foi. »

D’Emmanuel Pascal (Fin)

« Le courage n’appartient pas aux situations exceptionnelles. Il y a des milliers de petits courages quotidiens. Il nous en faut parfois beaucoup pour passer le coup de fil que nous remettions sans cesse au lendemain ou dire la parole dérangeante que nous n'osions affirmer. Nous avons tous besoin d'audace pour vivre notre propre vie et nous affirmer tel que nous sommes. Il faut avoir du cœur parfois, pour nous engager dans une voie différente de celle de la majorité ou pour solliciter un entretien nécessaire à la clarification d'une situation. Il arrive que l'anxiété ou le désespoir nous prive de toute initiative, que le moindre mouvement nous coûte. Alors simplement vivre est signe de courage. »

Chats-111

« Un astronaute athée discute avec un neurochirurgien croyant. L'astronaute ' dit : "J'ai eu beau explorer l'espace en tous sens, je n'y ai jamais vu ni Dieu ni les anges ". Le neurochirurgien lui répond : " J'ai eu beau ouvrir des Dizaines de cerveaux, je n'y ai jamais vu une pensée. "

La pensée est-elle inexistante parce qu'on ne peut la voir ? Le chirurgien ne démontre pas l'indémontrable, il fait une analogie entre Dieu et la pensée : impalpable, subjective, cette dernière ne peut ni être vue ni mesurée. Pourtant, tout le monde croit en l'existence de la pensée. Pour le chirurgien, le divin est comme la pensée, il ne peut être appréhendé en tant que réalité objective mais seulement optant qu'expérience intérieure. Fin

 

Encore une très beau livre à lire. En plus de ces extraits, il y a plein de conseils pour nous aider à vivre heureux avec l’aide de l’Amour, la Gratitude et la Foi. Merci à tous d’avoir pris le temps de lire ces extraits. Renal

 

IMG_0390

 

Mardi 28 Avril 2015 à 14h17 dans Extraits de livres lusPoster un commentaire

Selon le temps

 

Cela se chante, cela se danse...

comme une valse à trois temps !

 

Une écharpe de laine

pour Marie-Madeleine

et deux foulards de soie

pour Bruno et François.

 

Il faut parfois

fendre la bise, braver le vent, et chasser le froid.

 

Il faut souvent, selon le temps,

sortir les bêtes ou rentrer des champs.

 

Il faut toujours aux troubadours

quelque beau chant pour calmer l'ouragan.

 

Il faut parfois

couvrir sa tête, chausser ses bottes, et chauffer ses doigts.

 

Il faut souvent, selon le temps,

sortir les chaises ou rentrer les bancs.

 

Il faut toujours battre tambour

pour le soleil ou pour un arc en ciel.

 

Il faut parfois

prendre la pelle, racler la neige et tracer des pas.

 

Il faut souvent, selon le temps,

sortir l'ombrelle ou le paravent.

Il faut toujours prendre son tour

au grand moment de fêter le printemps.

 

Il faut parfois

fouiller la terre, gratter l'écorce et creuser le bois.

 

Il faut souvent, selon le temps,

rire sous cape ou pleurer vraiment.

 

Il faut toujours, croire en l'Amour

qui nous entraîne, chaleur de laine

à fondre de joie, et douceur de la soie !...

 

Christiane Gaud-Descouleurs

 

IMG_1396

Extraits du livre « Les 3 émotions qui guérissent, Amour, Gratitude, Foi. »

D’Emmanuel Pascal

 

« La prière, la vraie, n'est pas tout à fait une demande. C'est plutôt un état d'être heureux et bénéfique. Un sentiment, une émotion qui viennent où l'on se sent aimé et exaucé. »

christianisme-gif-007

« Toutes les prières, tous les rituels, ne sont pas là pour parler à notre raison. Ils ont pour but de susciter une émotion et des sentiments fervents. Et ce sont ces derniers qui sont fertiles. »

christianisme-gif-007

« Une foule de statistiques attestent, par exemple, que les personnes optimistes réussissent mieux aux examens, dans la vie professionnelle et en couple, qu'ils ont une meilleure santé, sont moins sujets à la dépression et au suicide et qu'ils ont plus de chances de survive à un choc post-opératoire. Dans les années 1940, on classa des étudiants de Harvard en optimistes et pessimistes en fonction de questionnaire dans lesquels ils expliquaient certains événements de leur vie. Trente ans plus tard, on constata que les pessimistes avaient davantage de maladies graves à partir de la quarantaine que les optimistes. »

 

IMG_1383

 

Lundi 27 Avril 2015 à 14h34 dans Extraits de livres lusPoster un commentaire
PAROLE76
Samedi 25 Avril 2015 à 09h00 dans Citations en imagesPoster un commentaire

Extraits du livre « Les 3 émotions qui guérissent, Amour, Gratitude, Foi. »

D’Emmanuel Pascal

 

La Foi

 

« Avoir la foi commence donc ... Par un acte de foi ! Les signes divins et les synchronicités ou coïncidences signifiantes viennent avant tout parce qu'on les sollicite. N'ayez crainte, la foi est une capacité naturelle à l'être humain. La propension à croire, la confiance, sont une nécessité adaptative. Ce sont elles en effet qui permettent les apprentissages fondamentaux. Toute progression présuppose la foi. »

petit_oiseau_001

« Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent. Ils n'amassent pas de récoltes dans des greniers, mais -votre Père céleste les nourrit ! Ne valez-vous pas plus que les oiseaux ? »

J'ai trouvé cet extrait de l'évangile de Matthieu (6,26) sur Internet suivi de ce témoignage anonyme :

« La première fois que ce verset m'a interpellé, c'était une veille d'examen en tant qu'étudiant. J'étais prêt à tout plaquer, me sentant incapable d'affronter les difficultés. La phrase a travaillé en moi et m'a apaisé. Avoir confiance en Dieu ! Non pas qu'il réussisse l'examen à ma place, mais qu'il m'accompagne dans la difficulté. Plus tard, quelques grosses tuiles me sont tombées dessus comme à tout le monde. A chaque fois, mais vraiment chaque fois et encore aujourd'hui, ce petit verset me rappelle que je peux compter sur un père qui ne m'abandonnera pas. Je me mets alors  à prier : " Seigneur, si je dois traverser ce désert, que ce soit ainsi- Mais je te demande juste de m'accompagner dans l'épreuve et de me donner la force de ne pas sombrer, de surmonter les difficultés, comme promis dans ce verset. " »

« Le Christ ne fait pas qu'employer des images. Il parle aussi de bon sens: « Le lendemain se souciera de lui-même. A chaque jour suffit sa peine ». Il sait que se projeter anxieusement dans l'avenir ne nous met pas en mesure de mieux régler les problèmes, bien au contraire car l'anxiété interfère avec nos capacités de jugement et nous prive de l'instant présent. »

 

IMG_1298

Samedi 25 Avril 2015 à 08h57 dans Extraits de livres lusPoster un commentaire
photos410
Vendredi 24 Avril 2015 à 07h51 dans Citations en imagesPoster un commentaire

Il faut croire aux étoiles

 

Il faut croire aux étoiles

Qui te disent ne t'en veut pas

La vie n'est qu'une escale

Tous les hommes sont comme toi

Quand les feuilles mortes

Tombent sur son coeur

Pour laisser la porte

Ouvrir au bonheur

 

Il faut croire aux étoiles

Tes angoisses et tes tourments

N’est qu'un brin de sable

Qu'une larme dans l'océan

Moi dans le silence

D'une belle nuit

J'ai repris confiance

J'ai trouvé l'oubli

Il faut croire aux étoiles

Jusqu'à l'aube du dernier jour

Il faut croire aux étoiles

A la chance et à l'amour

 

Richard Antony

01031
Vendredi 24 Avril 2015 à 07h49 dans Chansons1 commentaire(s)

La Bonté, la plus belle parure de la Charité

Ah ! la bonté, la bienveillance ! Le Curé d’Ars disait qu’il ferait cent lieues pour rencontrer un homme bon, preuve que la vraie bonté était rare de son temps. Elle n’est pas moins rare aujourd’hui. On profane le nom de bon. Les cœurs vraiment bienveillants sont rares…

La bonté, c’est la plus belle parure de la charité. Elle se manifeste par la bienveillance du regard et du visage, par la douceur des paroles, par la patience à écouter, par l’empressement à compatir et à soulager, par la chaleur du cœur. Il est doux quand on souffre de s’épancher dans un cœur vraiment bon. Avant même que la bouche vous ait parlé, vous êtes déjà consolé par la seule attitude et par l’extérieur affable. Autant un abord dur et froid glace et ferme le cœur du pauvre, autant un accueil bienveillant le réchauffe et l’ouvre…

Ont-ils cette fleur de la charité, ceux que les pauvres, que les enfants, que les affligés trouvent toujours affairés, ceux qui n’ont jamais le temps de les écouter ou ne les écoutent qu’avec distraction, ceux qui se défient de quiconque a besoin, ceux qui par leurs procédés durs font payer si cher le peu de soulagement qu’ils donnent, ceux qui n’ont qu’aigreur et dureté pour les faiblesses des pauvres et des petits, ceux qui ne donnent pas avec le cœur ?... On doit demander à Dieu la vraie charité et s’y exercer, car on est loin de la posséder.

Jean- Emile, fondateur des Fils de la Charité  - 1909

 

scan 1150
Horloge
Statistiques
  • 8 connecté(s)
    Total de 1 785 188 visiteur(s)
    Site créé le 13/06/2007
    Mise à jour le 02/05/2015
Citation du jour
  • " On ne diminue jamais le bonheur en le partageant." . "
    (Bouddha) 
Moteur de recherche