• votre commentaire

  • 2 commentaires
  • BESOIN DE RÉCITS POUR VIVRE

     

     " Qu’ils soient sous forme de fables, de romans, de films, de chansons, de nouvelles … les récits affectent nos vies, même si nous n’en sommes pas conscients. Les récits nous marquent, façonnent nos convictions et nos comportements. En lisant l’Écriture, les histoires des saints, ainsi que ces textes qui ont su lire l’âme humaine et mettre en lumière sa beauté, l’Esprit Saint est libre d’écrire dans nos cœurs.

     Combien de récits nous intoxiquent, en nous persuadant que, pour être heureux, nous aurions constamment besoin d’avoir, de posséder, de consommer. Nous ne réalisons pratiquement pas à quel point nous devenons avides de tapages et de commérages ; nous consommons tant de violence et de fausseté…  Souvent sur les toiles de la communication,  des récits destructeurs et offensants sont élaborés. En rassemblant des informations non vérifiées, en répétant des discours insignifiants et faussement persuasifs, en blessant avec des propos de haine, on ne tisse pas l’histoire humaine, mais on dépouille l’homme de sa dignité…

    Nous avons besoin de patience et de discernement pour redécouvrir des récits qui nous aident à ne pas perdre le fil au milieu des nombreuses afflictions d’aujourd’hui; des récits qui remettent en lumière la vérité de ce que nous sommes, jusque dans l’héroïsme ignoré de la vie quotidienne. "

    Pape François aux journalistes, ce 24 janvier 2020.   

     

    BESOIN DE RÉCITS POUR VIVRE


    2 commentaires

  • 2 commentaires
  • Citations extraites du livre « Ces mots qui nourrissent et qui apaisent. »

    De Charles Juliet.

     

     

    Il faut être sensible à la douleur comme à la joie, et non renoncer à l’un au profit de l’autre. La vie, c’est tout à la fois la mort et l’amour. Aimer, c’est être vulnérable, sensible, et les habitudes donnent naissance à l’insensibilité et détruisent l’amour. (Krishnamurti)

     

    Il y a tant de choses qu’on rate quand on ne recherche que la beauté. (Une violoniste suédoise)

     

    Ils aiment la vérité quand elle se révèle, et ils la haïssent quand elle les révèle. (Saint Augustin)

     

    Le premier fruit de la connaissance de soi est l’humilité.

     

    Trop demander, c’est considérer la vie sous un angle émotionnel, tendance qui conduit à l’amertume. (Flannery O’Connor)

     

    L’homme est responsable de la plupart des maux qui l’accablent. C’est pourquoi lui seul peut s’en guérir. (Bankei)

     

    Je ne puis estimer que ceux qui cherchent en gémissant. (Pascal)

     

    Ce qui nous rend malheureux est le fait de vouloir. Cependant si nous pouvions réduire nos besoins à rien, la plus petite des choses que nous aurions serait un cadeau véritable. (Lin-Tsi)

     

    Dans la sphère des relations humaines, la foi est une qualité indispensable de la fraternité et de tout amour vrai. (Erick Fromm)

     

    Ces mots qui nourrissent et qui apaisent. (4)

    Photo Renal


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires