• La méditation.

     

    Alexandre Jollien, philosophe.


     

    Je pratique tous les jours la méditation zen qui m'aide à me dépouiller des représentations que je nourris à l'endroit de Dieu. Et pour parler avec les mots de saint Jean de la Croix, je dirais que le zen m'aide à me rapprocher de la foi, en ce sens qu'il fait tomber la nuit sur quelques-unes de mes projections. Pour moi, croire en Dieu, c'est avant tout être ouvert au mystère, oser le grand saut qui consiste à faire confiance à la Providence.

     

    La prière, pour moi, exige d'abord une mise à nu, un dépouillement. Prier, me semble-t-il, c'est d'abord écouter. Nous avons trop souvent tendance à parler, à monologuer, à meubler. Prier, c'est peut-être descendre au fond du fond dans le silence. Dès lors, en quittant nos repères, nos réflexes, nos habitudes, une force discrète peut naître qui nous aide à nous jeter dans l'existence sans vouloir tout maîtriser, sans vouloir tout comprendre. L'abandon, c'est d'abord tout mettre en œuvre pour accomplir, seconde après seconde, ce que l'on croit au plus profond de soi être la volonté de Dieu et réaliser qu'ultimement, les résultats de nos actions ne dépendent pas que de nous. Je pense que c'est cela l'apprentissage de «l'abandon».

     

    Dans ma chambre, j'ai noté sur le mur une phrase de Jean XXIII qui conseille en substance d'accomplir chaque action, aussi petite soit-elle, comme si le Seigneur nous avait mis au monde uniquement pour bien faire cette action et qu'à son bon accomplissement était attachée notre sanctification. Jean XXIII m'aide donc à considérer comme sacré chacun de mes gestes, chacune de mes rencontres. Je pense que c'est cela, précisément, être présent à la vie.    

     

    Extrait de Panorama, septembre 2012. Propos recueillis par Anne Ricou.

    La méditation.

    Vitrail de l'église du Vieux Saint Ouen


  • Commentaires

    1
    Mercredi 15 Mars à 09:12

    Merci et belle journée !

      • Mercredi 15 Mars à 09:18

        Belle journée à toi aussi.

    2
    likane ladsk
    Vendredi 17 Mars à 21:49

    La prière,happy pour moi, exige d'abord une miseglasses à nu, un dépouillement. Prier, me semble-t-il, c'est d'abord écouter. Nous avons trop souvent tendance à parler, à monologuerbeurk, à meubler. Prier, c'est peut-être descendre au fond du fond dans le silencezzz

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :