• LES CHATS EN POESIE : Devant la cheminée

    Devant la cheminée

     

    Quand le sommeil tombe sur nous,

    Tu te blottis sur mes genoux.

     

    Mes mains caressent les contours

    De ton amitié de velours.

     

    La lueur dansante du feu

    N’est qu’une fente dans tes yeux.

     

    Le chas d’aiguille est si subtil

    Qu’à grande peine y passe le fil.

     

    Et si doux se fait le ronron

    Que je crois sentir sous mes doigts

     

    La lueur du feu qui  décroît,

    Le silence de la maison.

     

    Pierre Menanteau.

    scan327

  • Commentaires

    1
    renal Profil de renal
    Vendredi 8 Août 2014 à 20:35
    Depuis que j'habite ici, je n'ai pas de chats, mon plus grand regret. Merci de ta visite.
    2
    harps
    Lundi 14 Octobre à 14:41

    J'm bi1 se ke vou fète

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :