• La fille de l'aube

    La fille de l'aube


    Silhouette, toute frêle
    Dans son pantalon trop grand,
    Elle vit dans son monde irréel
    Où le malaise est flagrant.

    Il faut aller au-delà des apparences
    Pour découvrir une fille fragile
    Se déclinant toute en nuances
    Et avec un petit cœur fragile.

    Pétrie de bonnes intentions
    Sous un aspect un peu décalé
    Elle réclame toute notre attention
    Pour ne pas la laisser, trop tôt s’envoler.

    Les yeux noisette, les cheveux noir lissés
    Trois boucles d’oreilles à chaque lobe
    Deux bijoux sur l’arcade clipsés,
    Telle est ma fille de l’aube.

     

    Dominique Sagne

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 1er Mars à 09:46

    Très jolie fille de l'aube. Merci pour le partage Renal. Bonne journée à toi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :