• Savoir être soi

    CITATIONS PHILOSOPHIQUE DE FRANCOIS GARAGNON 

    Tiré du livre « Philosophie du Quotidien » 

    Savoir être soi 

     

    « En observant bon nombre de réussites humaines, tu t’apercevras qu’elles comportent toutes ces quatre qualités : la clairvoyance, la fidélité, la patience et l’acharnement passionné. » 

     

    « Bien fol qui va au bout du monde pour tout connaître de la vie. 

    Bien sage qui va au bout de soi pour approfondir son mystère. » 

     

    « Un homme grand est celui qui reste intact, fidèle à ses principes de vie, à ses convictions et à ses engagements, quant tout fuit autour de lui ; êtres, évènements, temps. » 

     

    « Parmi les regrets les plus amers que le temps risque d’incruster dans ta mémoire, pourraient bien figurer ces deux côtés de la même monnaie : n’avoir pas eu l’audace de dire OUI quand tu aurais pu ; n’avoir pas eu le courage de dire Non quand il l’aurait fallu. » 

     

    « Si tu hésites à accomplir un acte, demande-toi ce qu’il en serait si tu ne l’accomplissait pas. Un acte n’est pas nécessairement pourvu d’une finalité précise et utilitaire, mais la mesure de sa valeur dépend de la manière dont il nous engage. » 

     

    « Devise de chevalier et de gentilhomme : 

    Désire ce que tu veux, 

    Donne ce que tu peux, 

    Et fait ce que tu dois. » 

     

    « Ta loi intérieure, tu la connais. C’est tout ce qui permet de faire grandir l’amour en toi, d’épurer ta relation au monde, d’ennoblir tes sentiments. » 

     

    « L’important n’est pas de construire, mais d’utiliser des matières premières qui résistent au temps. Et si c’est toi-même que tu cherches à construire, sache des matières premières qu’elles ont pour nom : respect de soi, sincérité, fidélité, confiance. » 

     

    « Pourquoi attends-tu toujours des autres ou des circonstances ce qui ne dépend que de toi ? » 

     

    « La joie est toujours en toi. Il ne dépend que de toi d'en ranimer la petite musique. Y compris dans l'épreuve. Et surtout sans preuve. » 

     

    Sois pour toi-même un confesseur. Ne passe sous  silence ni tes renoncements, ni tes petites lâchetés ordinaires, ni tes faiblesses. Lave ton linge sale en ton for intérieur, étale-le au soleil de ta conscience, baisse les yeux et repens-toi. » 

     

    « Ne laisse pas ta pensée se reposer à l'ombre du ressentiment » 

     

    « Si tu connais les soleils mais aussi les tempêtes 

    Si tu sais l'art et aussi la manière de naviguer 

    Si tu te sens capable d'affronter vents et raz-de-marée 

    Si ton action est aussi ton rêve 

    Si demain te paraît bien plus grand qu'hier 

    Alors, laisse-toi embarquer, 

    Et va où le vent te mène... 

     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :