• POUR NE PAS VOUS OUBLIER

    POUR NE PAS VOUS OUBLIER

    Dans cette maison de retraite

    Les jours glissent doucement

    Vous qui paraissez si seuls

    Vous qui êtes si gentils

    On vous oublie bien souvent

    Et pourtant

    Vous voudriez donner

    Votre amour, votre amitié

    Vous avez aussi besoin de tendresse

    De paroles, d’attention

    Ce poème est pour vous tous

    Pour que vous ne soyez pas oubliés

    Certains ont des visites

    De la famille

    D’autres non

    La solitude est dure, ingrate

    Dans ces mots je vous adresse

    Des milliers de câlins

    Des paniers de tendresse

    Des rayons de soleil afin qu’ils réchauffent votre cœur

    Du bonheur à volonté

     

     

     

    De la part de nvaudron
     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :