• Poèmes extraits du livre « Le canari m’a dit » contes et poèmes d’Afrique ( Souffle)

    Souffle (extrait)

     

    Écoute plus souvent

    Les choses que les êtres.

    La voix du feu s'entend,

    Entends la voix de l’eau.

    Écoute dans le vent

    Le buisson en sanglots :

    C'est le souffle des ancêtres.

     

    Ceux qui sont morts ne sont jamais partis :

    Ils sont dans l’ombre qui s’éclaire

    Et dans l’ombre qui s'épaissit.

    Les morts ne sont pas sous la terre :

    Ils sont dans l'arbre qui frémit,

    Ils sont dans le bois qui gémit,

    Ils sont dans l’eau qui coule,

    Ils sont dans l’eau qui dort,

    Ils sont dans la case, ils sont dans la foule :

    Les morts ne sont pas morts.

     

    Birago Diop 1906-1989, Sénégal

    Extrait du livre « Le canari m’a dit » contes et poèmes d’Afrique

     

    Poèmes extraits du livre « Le canari m’a dit » contes et poèmes d’Afrique ( Souffle)

    Photo Renal Chacra


  • Commentaires

    1
    Dimanche 6 Août à 21:15

    Il faut savoir être attentif, écouter pour entendre leurs signes. Très beau.

    Bonne soirée Renal

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :