• Poèmes divers (Le Hibou, le vent et l'île)

    Le hibou, le vent et l'île

       

    Si tu as peur

    peur dans la nuit

    je te parlerai du vieil hibou

    perdu dans le grenier des arbres

    avec ses grands yeux

    comme deux lunes en fleur

     

     

    Si tu as froid

    froid dans la nuit

    je te parlerai d'un pauvre vent

    perdu dans les granges de l'hiver

    avec son corps si nu

    qu'on ne le voit plus

     

    Si tu es seul

    seul dans la nuit

    je te parlerai d'une île sans rivière

    perdue dans le buisson des vagues

    avec son sable doux

    comme une main qui donne

     

    Et puis je te dirai

    comment le vent un jour

    emporta le hibou

    sur l'île retrouvée

     

    Jean Pierre Siméon

    (Extrait de « la nuit respire »

    DSCN0664.JPG

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :