• Poèmes de pays divers : Jardin du Luxembourg

     

     

    Jardin du Luxembourg

     

    Ce parc se trouve tout près du paradis.

    Et les fleurs fleurissent comme si on leur avait dit.

    De petits garçons poussent de grands cerceaux.

    De petites filles portent de grands rubans.

    Ce qu’ils crient est difficile à comprendre.

    Car la ville est étrangère. Elle s’appelle Paris.

     

    Tous, même les hommes sérieux,

    Le ressentent ici : la terre est une étoile !

    Et les enfants ont de jolis noms

    Et presque aussi beaux que sur les réclames.

    Même les statues, le plus souvent des dames

    Souriaient bien, (si seulement elles le pouvaient !)

     

    Tintamarre et cris de joie volent à nos oreilles

    Comme de la musique. Ce ne sont pourtant que des cris.

    Des ballons s’enfuient en sautillant car ils sursautent

    Un petit chien joueur se laisse taquiner.

    De petits voleurs doivent se cacher,

    Et les autres sont les gendarmes.

     

    Des mamans lisent. Ou bien rêvent-elles ?

    Et tressaillent quand quelqu’un a crié.

    De minces demoiselles s’en viennent par les allées

    Et sont jeunes et jettent des regards fort gênés

    Etourdis sur la grâce de l’enfantement.

    Et puis elles prennent peur, à ce qu’on dirait.

     

    Erich Kästner (poésie allemande)

     

     

    arb_plante_058

  • Commentaires

    1
    ARMELLE
    Jeudi 14 Mars 2019 à 15:27

    J ADORE TROP TA POESIE !!!!!!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :