• Poemes de maurice carême (Le livre de prix)

     

    Le livre de prix

      

    Ma grand-mère m'avait donné

    Un livre avec des coquillages,

    Un livre de prix tout doré

    Dont je tournais sans fin les pages.

     

     

     

    On ne voyait sur les images

    Rien que du ciel et de la mer

    Et, tel un pont fait de lumière,

    L'horizon voûté de nuages.

     

    Des méduses se décoiffaient

    À fleur d'eau, et des hippocampes

    Semblaient écrire sous ma lampe

     

    De beaux devoirs à l'imparfait.

    C'était le temps des grands voyages :

    J'étais Colomb et Magellan.

     

    Ma grand-mère avait un visage

    Doux comme une île Sous-le-Vent. 

     

    Maurice carême

    TRABEAU REDUIT.jpg 2

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :