• Poème du chat

    Poème du chat

     

    Quand on est chat on n’est pas vache

    on ne regarde pas passer les trains

    en mâchant les pâquerettes avec entrain

    on reste derrière ses moustaches

    (quand on est chat, on est chat)

    Quand on est chat on n’est pas chien

    On ne lèche pas les vilains moches

    parce qu’ils ont du sucre plein les poches

    on ne brûle pas d’amour pour son prochain

    (quand on est chat, on n’est pas chien)

    On passe l’hiver sur le radiateur

    à se chauffer doucement la fourrure

    Au printemps on monte sur les toits

    pour faire taire les sales oiseaux

    On est celui qui s’en va tout seul

    et pour qui tous les chemins se valent

    (quand on est chat, on est chat)

     

    Jacques Roubaud

    Extrait du livre « 30 poèmes pour célébrer le monde »

     

    Limassol, Kourion Beach

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 18 Septembre à 10:02

    Je ris à lire ce poème et je confirme bien : quand on est chat, on est chat. Sans conteste.

    Bonne semaine Renal

      • Lundi 18 Septembre à 10:24

        Bonne semaine à toi aussi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :