• PLATON

    Platon (428-348 av. J.-C.) 

     

    Avec Platon, la pensée devient philosophique, « à la fois par l'étude de l'être à son sommet, étude qu'Aristote, reprenant un mot plus vieux que lui, caractérise comme théologique, et aussi l'étude de l'être en tant qu'il est la propriété la plus commune de tout étant » et qui sera nommée au XVIIe siècle « ontologie » (Jean Beaufret,

     « Note sur Platon et Aristote », in Dialogue avec Heidegger, tome 1, Minuit, 1973).

    Il reçut l'éducation des jeunes gens aristocratiques de son temps. Son nom est un sobriquet dont le sens désigne « large » et qui, selon les auteurs, renverrait à sa constitution robuste, à sa stature ou encore à son caractère large et son esprit étendu.

    Sa rencontre avec Socrate fut décisive : il resta à ses côtés durant plus de neuf ans, jusqu'à sa condamnation à mort.

    Appelé par le tyran Denys à la cour de Syracuse (Sicile), il y séjourna quelque temps avant d'en être chassé. De retour à Athènes, il fonda l'Académie, où il enseigna, tout en rédigeant et en publiant ses dialogues. Il se rendit encore deux fois à Syracuse, sans plus de succès.

    Hormis les traductions classiques de Platon qui toutes ont leurs atouts et leurs défauts, on lira avec joie la très belle traduction du Ion et autres textes de Jean Lauxerois, (Pocket, 2008).


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :