• Pensées revigorantes de François Garagnon N°289

    « Oublie-toi, fils, chaque grain de doute dans ton esprit est un pas de séparation. » Henri Gougaud

     

    Le doute peut être considéré comme un galop d’essai de l’espérance, ou une mise à l’épreuve. Comme le soulignait Rilke, « votre doute lui-même peut devenir une chose bonne si vous en faites l’éducation : il doit se transformer en instrument de connaissance et de choix ». En ce sens, le doute est comme le feu qui permet d’authentifier un métal précieux. Plus fréquemment, le doute a un rôle néfaste, qui conduit à l’irrésolution, le scepticisme, la crainte ou la défiance.La seule réponse à la logique du soupçon, c’est le pari de la confiance. Si la méfiance étreint votre cœur, vous serez crispé, tout orienté vers l’appréhension de l’événement contraire, et vous ne manquerez pas de trébucher voire de vous effondrer.Si au contraire, vous vous aventurez avec la confiance au cœur, votre démarche sera sûre et déliée, et chaque pas vous rapprochera des bénédictions promises.

     

    François Garagnon

    parc archéologique des roches gravées (trois rivière).j (12)

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :