• Pensées revigorantes de François Garagnon (308)

    « Tu peux t’épuiser au travail, tu peux

    même t’y tuer, mais tant qu’il

    n’est pas mêlé d’amour, il est inutile. 

    Travailler sans amour est un esclavage.» 

    Mère Teresa

    Mère Teresa considérait que «la plénitude de notre cœur transparaît dans nos actes ».Et elle précisait : 

     

    « Il est des continents entiers où la pauvreté est plus spirituelle que matérielle, une pauvreté faite de solitude, d’abattement, d’une absence de sens ». Quel degré d’amour investissons-nous dans notre famille, dans notre travail, auprès des autres en général ? Pourquoi sommes-nous si tièdes dans nos engagements, alors que nous pourrions être “incandescents” ? Pourquoi sommes-nous toujours en-deçà de ce que nous pourrions être ?« La vertu, a écrit Jacqueline Kelen, c’est le courage de devenir ce qu’on est de plus beau ». Tentons de nous armer de ce courage-là, et tous nos combats prendront sens et mériteront d’être vécus, car ce seront, peu ou prou, des combats d’amour.

    (François Garagnon  http://www.montecristo-editions.com)

    S5001287

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :