• Les porcs-épics

     

    oiseau_mouche_017

    Les Philo-fables de Michel Piquemal 

    Résumé : 

    La philo, une discipline trop complexe, trop abstraite, trop ardue ? Montaigne disait au contraire qu' « il n'est rien de plus gai, de plus gaillard, de plus enjoué... ». Afin de le prouver, Michel Piquemal a réuni plus de 60 fables philosophiques, contes, mythes et paraboles du monde entier, qui ouvrent les portes d'une réflexion philosophique tonique et joyeuse. Chacune de ces philo-fables se révèle un vrai trésor de sagesse, d'humour ou d'émotion. Un petit atelier du philosophe vient prolonger 

    la réflexion à partir de commentaires et de questions parfois malicieuses. 

    Un ouvrage ludique, destiné à tous les âges de la vie, pour le plaisir de penser plus grand et plus loin ! (Michel Piquemal) 

     

    Les porcs-épics 

    Par une froide journée d'hiver, des porcs-épics se serraient les uns contre les autres afin de se tenir chaud. Mais très vite, à force de se serrer, ils ressentirent la brûlure de leurs piquants et durent s'écarter. Quand ils eurent trop froid, leur instinct les poussa à se rapprocher encore... Mais de nouveau, ils ressentirent la brûlure de leurs piquants. Ils renouvelèrent ce manège plusieurs fois jusqu'à ce qu'ils trouvent enfin leur juste distance. 

    (Fable racontée par le philosophe allemand Schopenhauer (1788-1860) 

    « L’homme est un animal social. Il a besoin des autres. Mais cette nécessaire proximité a son revers. Elle peut devenir pesante. Même en famille, même dans un couple … A nous de trouver la juste distance. A nous d’accepter que l’autre ait aussi ses propres amis et ses jardins secrets. » (Michel Piquemal)  

     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :