• Les Florets

    Les Florets 

     

    La campagne porte le ciel à bout de bras

    Ecartant cailloux et chardons, le chemin se hisse jusqu'à la forteresse des corneilles.

    Là-haut, dans le frissonnement des fleurs, les couleurs jaillissent, le Grand Midi, depuis toujours, espère son passé. Au loin, les villes n'arrivent pas aux chevilles de la réalité. La crête est tatouée de signes. L'affectueuse chimie s'affaire au milieu d'une choralie d'insectes.

    L'architecture sort du rêve et s'amoncelle sous les pas. La légende suit l'ombre dans les plis de l'anticlinal. Le village articule son chant de pierre entre les mélèzes ; l'écluse tourne le manche de la vielle.

    Minuscule sur le sentier, le paysan marche courbé sous le poids de la terre.  

    (Gil Jouanard)

    (Lame de Facibelle)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :