• Les Amis, confiance et loyauté

    Extraits de « Cahier pratique de Morale »

    Par Jacques Gimard

    (Leçon d’hier pour exercices d’aujourd’hui)

     

    LES AMIS


    Confiance et loyauté

     

    « Envers nos amis, les devoirs que dicte la sentencieuse morale peinent à dissocier truisme et altruisme. Le truisme jongle avec les exigences que suggère chaque mot-clé. La loyauté est affaire d'honneur. La sincérité requiert de la délicatesse. Le pardon appelle beaucoup de générosité. L'altruisme, lui, permet de certifier l'amitié, la vraie. Le serment, le

    désintéressement, la tolérance donnent à la franche camaraderie un beau quartier de noblesse que les bonnes leçons de morale  n'oublient jamais de rappeler aux esprits oublieux. »


    « Les promesses sont écrites, verbales ou tacites. La loi nous oblige à tenir les engagements écrits. L’honneur seul nous oblige à tenir des promesses verbales. Manquer à sa parole, c’est donc manquer à son honneur et c’est faire tort à ses semblables.

    (Source Dès)


    « Le respect de la parole donnée est la chose la plus belle et la plus digne. L'homme qui donne sa parole affirme qu'il est un honnête homme, et celui qui la reçoit croit à cette affirmation.

    Faillir à la parole donnée, c’est tout à la fois manquer à soi-même et manquer à autrui.

    La parole de l'honnête homme vaut une signature mise en bas d’un contrat. »

    (Source : DELCROIX)


    « Maximes sur la confiance et la loyauté »

    « Un honnête homme n’a qu’une parole. »

    Tout homme de courage est un homme de parole. »

    La parole d’un homme d’honneur vaut un écrit. »

    « A gens d’honneur, promesse vaut serment. »

    «  Une promesse  est une dette sacrée. »

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :