• Le chat

    Le chat


    Un regard de nuit dans le miroir du jour,
    La souplesse d’un athlète en robe de velours.
    Et puis, soudain, sa tête qui vient forcer ma main…
    L’attitude d’un prince dans un royaume humain….

     

    Et ce don de tout son être, cet abandon
    Qui fait de votre vie le feu dans sa maison…
    Qui vous fait croire que vous n’êtes que caresse
    Alors qu’il ronronne tout chaud de tendresse …

     

    Il a fait de mon cœur une niche provisoire,
    Un coffre à secrets, un recueil d’histoires
    Il me parle d’amour comme un amant discret
    Et puis s’en va, fier, en gardant ses secrets.

     

    Daniel Courtois

     


  • Commentaires

    1
    Silviastella
    Vendredi 2 Juin à 14:42

    Merci ! bel après-midi

    2
    Vendredi 2 Juin à 19:58

    Contente de te revoir Sil. Bon week-end.

    3
    Vendredi 2 Juin à 20:37
    Marialis2

    Bonsoir,

    Juste un mot : magnifique! Une ode subtile comme un pas de chat...J'adore!yes

    4
    Vendredi 2 Juin à 21:44

    Je le dirais à mon ami qui a écrit le poème. Le chat c'est celui de mon fils. Merci de ta visite et bon week-end.

     

    5
    Samedi 3 Juin à 15:14

    C'est ça, c'est tout à fait ça. Quand il vient à nous, qu'il passe sa tête sur nos visages en ronronnant, qu'il pointe le bout de sa truffe contre notre nez quémandant nos baisers, on se sent caresse. Puis il s'en va comme si de rien n'était.

      • Samedi 3 Juin à 18:28

        Daniel écrit de beaux poèmes.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :