• La victoire de l’amour »

    « La victoire de l’amour » 

    Philippe et Martha Kayser  

     

    L'amour est capable de venir à bout de tous les obstacles. Philippe et Martha en font l'expérience chaque jour depuis qu'ils se sont rencontrés, lui l'infirme moteur cérébral, elle l'Irlandaise venue en France pour travailler. 

     

    Philippe naît à Alger, en 1952, de parents ayant une incompatibilité sanguine. Or, non seulement on commet l'erreur de ne pas changer son sang, mais en plus la couveuse dans laquelle on le place tombe en panne. Résultat : Philippe sera infirme moteur cérébral (IMC) à vie et ne pourra jamais totalement contrôler ses mouvements ni son élocution. 

     

    Philippe raconte son combat pour atteindre la plus grande autonomie possible. Jeune homme, deux rêves l'habitent: travailler et fonder une famille. Malgré sa ténacité, le premier s'écroule après son BAC. Et il est à deux doigts de croire que le second va s'effondrer lorsque celle qu'il aime renonce à se marier avec lui. Mais une jeune Irlandaise, Martha, croise son chemin. 

    Tour à tour, Philippe et Martha retracent leur rencontre, le combat de Martha pour vaincre ses propres réticences puis le qu'en-dira-t-on, le mariage, leur vie de couple et de parents. Loin d'être un obstacle dans l'éducation, le handicap de Philippe se révèle comme un atout. Leurs cinq enfants, témoins d'un amour conjugal profond enraciné dans leur foi et qui dépasse les limites de l'autre, grandissent dans une famille où courage rime avec bonheur. 

     

    Un témoignage beau et simple qui montre à quel point l'amour supporte tout, espère tout, peut tout. 

     

    Philippe et Martha Kayser vivent à Bois-le-Roi, en région parisienne, avec leurs cinq enfants — trois filles et deux garçons — âgés de trois à douze ans. 

     

    Quelques extraits  

     

    « Au milieu des turbulences de l’adolescence, je me sentais malgré tout bien intégré dans ma bande de copains « normaux ». De plus en plus, on m’appréciait, au point que j’en arrivais à oublier l’étiquette de handicapé. » 

     

    « Pouvoir offrir les multiples souffrances de l’existence, et se dire qu’elles peuvent être fécondes, voilà une clé qui m’a permis de vivre autrement, sans me replier sur moi ni me plaindre de mon sort. » 

     

    « Je me demande si la personne handicapé n’est pas le mieux placée pour savoir apprécier les actes élémentaires de la vie comme voir, entendre, sentir, manger, boire, respirer, marcher, se servir des ses mains, s’exprimer et être compris des autres. » 

     

    « Je me demande souvent pourquoi nous ne remarquons que les tuiles qui nous tombent sur le coin du crâne. Que faisons-nous de tous ces petits et gros cadeaux qui parsèment nos journées ? Notre vie ne serait-elle pas radicalement changée si, chaque fois qu’il nous arrive quelque chose d’agréable, nous le remarquions en rendant grâce ? Un rayon de soleil, une belle luminosité, le passage furtif d’une mésange, un sourire, une rencontre. » 

     

    « J’aurais eu bien tort de continuer à m’empoissonner la vie, alors qu’avec un peu de persévérance et d’ingéniosité on pouvait se la simplifier ! Pour pouvoir relever les plus grands défis, il suffit parfois d’avoir à ses côtés un ami attentif. » 

     

    « L’amour nous touche de pleins fouet, j’aime profondément Philippe. Je viens de prononcer un premier « oui » que je sens appelé à grandir en moi, malgré le regard du monde et toutes les réactions négatives que nous n’allons pas manquer de susciter. (Martha) » 

     

    « Mais attention : cela ne veut pas dire que nous n’aurons aucunes difficulté. Car, c’est vrai, des difficultés, nous en rencontrerons un certain nombre. Mais si nous les abordons dans la paix, en les offrant et en gardant confiance, nous serons toujours victorieux. » 

     

    « En nous choisissant mutuellement, nous n’avons pas fait dans la dentelle ! Mais notre force est de croire en la victoire de l’amour. Aujourd’hui, nous y croyons toujours, et même plus que jamais. »   

     

    « Le jour de notre mariage est donc pour tous les deux un véritable plongeon dans la confiance, c'est-à-dire dans la foi, mais nous savons, au fond de nous-mêmes, que le Ciel est avec nous.(Martha) » 

     

    « Les réactions à notre égard varient beaucoup. Soit les gens comprennent tout de suite et le courant passe très bien. Soit ils sont très surpris au début puis une fois l’étonnement passé, ils intègrent notre situation. D’ailleurs, le fait de constater qu’une telle union est possible, leur montre que l’amour permet de surmonter bien des choses. (Martha) » 

     

    « Ce qui est un peu stressant, c’est que l’on ne peut jamais prévoir les réactions des gens que nous rencontrons pour la première fois. Il peut arriver que des personnes très cultivées, des médecins notamment, se trompent lourdement à mon sujet, alors que des gens plus simples comprennent d’emblée que je suis normal intellectuellement parlant. Cela dépend de l’intelligence du cœur. » 

     

    « Accepter d’être petit et humble n’est pas toujours facile, mais c’est ce qui permet à Dieu d’agir dans nos vies. Et je peux dire, ça vaut le coup !!! » 

     

    « Ni Martha ni moi n’avons quelque chose d’exceptionnel, mais le lien d’amour qui nous unit, malgré nos pauvretés et nos limites, nous a été donné par Dieu pour que nous soyons des témoins de Son amour, et c’est ce qui nous fait nous dépasser. » 

     

    « Nos deux garçons et trois filles savent que leurs parents les aiment et ils savent que leurs parents s’aiment. Le cœur ainsi comblé, je crois qu’ils commencent bien leur vie et si dans l’avenir ils rencontrent des difficultés, ce bon départ qu’ils ont pris avec nous les aidera sûrement à y faire face. » 

     

    « Cette foi que ma maman m’a transmise et qui illumine ma vie, cette foi, ce lien d’amour direct avec Dieu, est essentiel dans mon existence. C’est la clé qui m’a permis de tenir, et d’être pleinement l’homme que je suis devenu. La foi ne m’a pas facilité la vie, elle a fait bien mieux ; elle l’a embellie. Elle m’a permis d’acquérir un équilibre que ne n’aurais pu trouver autrement. 

    C’est grâce à cette foi et à la foi de Martha, que nous remportons, jour après jour, la victoire de l’amour. » 

     

    Un livre magnifique !!!! À lire à tout prix !!!  

     


  • Commentaires

    1
    renal Profil de renal
    Dimanche 20 Juin 2010 à 18:44
    Un livre vraiment poignant !!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :