• Fils blancs

    Fils blancs

     

    La vie passe, à toute allure,

    A peine le temps de te retourner

    Et voilà des fils blancs dans ta chevelure.

    Et même si elle ne t'a pas trop écorné,

    Tu étais petite fille, une enfant

    Puis une pimpante adolescente

    Qui a laissé la place à une maman

    Et te voilà bientôt grand maman !

     

    Une existence bien remplie,

    Avec la conscience du devoir accompli,

     

    Simplement tu as vécu, une vie.

    Ta vie, avec ses surprises et ses drames

    Cherchant à assouvir toutes tes envies

    En essayant de préserver ton âme.

     

    Dominique Sagne

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Février à 08:40

    Les fils blancs sont là et bien là même si on le cache un peu de couleurs. Une existence que j'ai déjà trouvé longue. Je ne sais pas trop quoi en penser sinon que j'ai fait le mieux possible. J'aimerai parfois qu'elle s'arrête ou qu'elle me fiche au moins la paix pour le peu de temps qu'il me reste.

    Bonne semaine Renal.

      • Lundi 26 Février à 11:44

        Moi aussi les fils blancs sont là, cachés aussi par une couleur, mais je n'ai pas encore la joie d'être Grand maman !!!! Bonne journée Pestoune, beau mais glacial sur la région parisienne.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :