• Extraits du livre « L’enfant qui savait » (2)

    Extraits du livre « L’enfant qui savait »

    De François Garagnon.

     

    Ce qui est en voie de disparition, ce ne sont pas les merveilles, ce sont les émerveillés. La beauté, nous l’oublions. Toutes nos tribulations découlent de cette amnésie, et le désenchantement est un poison lent qui fera notre décadence et notre perte.

     

    Chaque individu de la vie est contemplé du coin de l’œil par la Providence, laquelle se dit : « Qu’est ce que je vais pouvoir faire de beau, de bon et de bien avec ça ?

     

    J’avais le désir fou de sentir palpiter la vie, de laisser parler le silence, de retrouver la grâce et l’innocence des premiers temps du monde.

     

    Qui est le plus sage en vérité ? Celui qui a le savoir, ou celui qui garde la saveur ? Celui qui accède aux certitudes permettant la maîtrise de l’usage du monde, ou celui qui reste dans la vigueur inaugurale des puissances d’éveil ? Qui est le plus près de la Grande Vie ? Encore faut-il préciser que dans le langage de cette tribu, la Vie était l’abréviation de : Vérité, Infini et Éternelle. (A suivre...)

     

    Extraits du livre « L’enfant qui savait » (2)

    Chacra Avril 2017

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :