• Extraits de livres lus Renaître des pertes de la vie, Sagesse du lâcher prise

    Extrait  du livre « Renaître des pertes de la vie »

    De Jean Paul Simard

     

    Sagesse du lâcher prise

     

    « Pour m’aider à pratiquer l’acceptation, un sage un jour m’enseigna cette humble prière : « Aujourd’hui mon Dieu, aide-moi à cesser de résister. Aide-moi à bien comprendre que si j’accepte les choses qui m’arrivent, elles cesseront de me faire si mal. Aide-moi  à appliquer les principes de gratitude et d’acceptation dans ma vie quelque soit ma situation. »

    gif-anime-etoile-42-gratuit

    « Le lâcher-prise apporte ajoute quelque chose de plus : la non-résistance. Elle  fait comprendre que c’est moins l’épreuve qui déchire que la résistance  qu’on y met. Elle amène à cesser de lutter à contre-courant des êtres, des évènements et des choses. Á accepter la réalité telle qu’elle est. Á laisser la vie nous guider dans les douleurs, les chagrins les souvenirs traumatisants ou devant l’avenir incertain.  Le lâcher-prise s’avère particulièrement important dans les évènements de la vie qui nous dépassent. Dans les moments où nous sommes parvenus à la limite de notre résistance ou que nous sommes littéralement confrontés à l’impossible ou au non-retour. En un mot, disons que le lâcher-prise est utile dans les situations dont nous n’avons pas le contrôle.  Le terme  « contrôle » est ici un précieux indicateur du lâcher-prise, car lâcher-prise, c’est renoncer à tout contrôler, du moins chaque fois que la résistance est inutile. C’est cesser d’imposer sa volonté à la vie. »

    gif-anime-etoile-42-gratuit

    « Quand on veut que la vie vienne à soi, il ne faut pas aller la chercher de force. Lâcher prise, c’est accepter de vivre en harmonie avec la vie. Le lâcher-prise n’est donc en rien une forme déguisé de résignation ou de fatalisme, ni une variante de décrochage. Il n’a rien à voir  avec le fait de baisser les bras et de tout laisser tomber devant les difficultés. Lâcher prise n’est pas capituler. C’est au contraire se montrer plus fort que la difficulté, non pas en l’attaquant de front, mais par-derrière, à son insu. C’est reculer d’un pas pour avancer de deux. Certes cela peut paraître plus facile à dire qu’à faire. C’est vrai ! on ne lâche pas prise par un coup de baguette magique. Voilà pourquoi le lâcher-prise se présente comme une ascèse, c'est-à-dire un entraînement. Et cet entraînement est difficile parce qu’il se fait dans un contexte qui invite au contraire. On vit dans une société qui encourage le dépassement de soi à outrance.

    A force de vouloir tout contrôler, nos idées, nos émotions, notre entourage, nous gaspillons une quantité énorme d’énergie et nous contribuons ainsi à la dissolution progressive de notre être."

    gif-anime-etoile-42-gratuit

    « La sagesse commence par l’acceptation de l’inévitable et se poursuit pas la juste transformation de ce qui peut l’être. Bref le lâcher-prise permet de se retrouver, d’acquérir la stabilité, de relaxer, de se ressourcer, de faire le plein d’énergie. Il produit la paix intérieure et la sérénité. Il devient aussi cette oasis ou ce havre de paix au milieu de nos occupations journalières et des vicissitudes de la vie.

     

    IMG_0369

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :