• Extraits de livres lus : A qui ferais-je de la peine si j?étais moi-même ? (Fin)

    Extraits du livre « A qui ferais-je de la peine si j’étais

    moi-même ? »

    De Jacques Salomé (fin)

     

    « Le besoin irrépressible de parler, de jeter des mots pour remplir un vide intérieur, pour envahir l’espace entre l’autre et soi et l’empêcher peut être d’approcher le besoin affamé de déposer sur l’autre des mots, de le noyer avec des brides de notre histoire, avec le chaos de nos pensées, avec le bouillonnement de nos ressentis ou de nos sentiments avec la plus infime de nos sensation. Ce besoin, quand il s’impose avec volubilité lors d’un échange (à sens unique), est épuisant, sinon étouffant pour celui qui le subit. »

    « Lorsque l’on doute de sa valeur, de sa capacité de susciter l’attention de l’autre, cette interrogation empêche, dans beaucoup de cas, de recevoir. C’est un frein à la construction d’une relation fiable, car un doute reste sans cesse présent. Et les inhibitions qui en découlent déclenchent souvent ce qu’on redoute. »

     

    « Plus tu me rassures, plus tu nourris mon inquiétude. La preuve, c’est que tu éprouves le besoin de me rassurer. C’est donc que j’avais raison de m’inquiéter ! »

     

    « Se centrer sur le manque ou faire une fixation sur tout ce qu’on n’a pas est une activité qui n’a pas de fin. Car il y a, de par le monde ou dans une vie, plus de choses que l’on n’a pas que ce que l’on peut avoir. »

     

    « Quand ce qui me manque devient plus important que ce qui est, la vie devient un immense gouffre de frustrations que l’on ne comblera jamais, et que l’on agrandira avec chaque nouveau manque. »

     

    « Tenter de prévoir les possibles de l’imprévisible, sans en oublier aucun, est une façon très efficace de passer à côté de la vie. »Fin

    (Un très beau livre, riche d’enseignements. Je le recommande.)

     

    Quiberon, Pointe du Conguel   (10)

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :