• Cyclone à la Martinique

    Cyclone à la Martinique

     

    Il arrive ! Ils l’ont dit.

    On se prépare :

    On consolide les toitures,

    On met à l’abri les voitures.

    On protège les fenêtres.

    On coupe les branches d’arbres qui risquent de tomber sur les toits.

    On fait le plein d’eau, de piles, de bougies.

    On rentre tous les objets qui risquent de voler.

    On évacue les personnes des maisons du bord de mer.

     

    Le ciel est bleu,

    Plus une goutte de vent,

    Les oiseaux ne chantent plus,

    Les cabrits-bois se sont tus.

    La nature est silencieuse.

     

    Le ciel devient gris

    La pluie se met à tomber.

    La mer est déchaînée

    Les rivières ont débordé

    Le vent s’est renforcé

    Les bananes sont tombées

    Les cocotiers sont penchés,

    Les éléments se déchaînent.

     

    On est cloîtré dans nos maisons.

    Plus d’électricité, plus d’eau.

    On dîne à la lueur des bougies

    Fascinés par ce phénomène

    Malgré nos craintes et nos peurs.

     

     

    Le vent s’est calmé ;

    La pluie s’est arrêtée

    La mer s’est calmée,

    Les rivières ont regagné leur lit.

    On peut enfin sortir.

     

    Sur les routes beaucoup de branches, de tôles et autres déchets.

    Des arbres couchés.

    Des poteaux électriques coupés en deux.

    Des tôles arrachées.

    C’est avec courage que la solidarité se met en route.

    Il faut nettoyer,

    La vie sur l’île doit continuer.

     

    Nicole  (juillet 2018)

     

    Photos : Martinique 2007 cyclone Dean


     


  • Commentaires

    1
    Mardi 24 Juillet à 09:57

    Un joli poème qui nous retranscrit bien ce qui vivent les iliens lors des cyclones. Merci et bravo pour ce partage, Renal. Bonne journée à toi.

      • Mardi 24 Juillet à 11:44

        J'espère que cet été je n'aurai pas à le revivre !!! Merci de ta fidélité.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :