• Au bord de la mer

    Au bord de la mer

     

    La lune de ses mains distraites

    A laissé choir, du haut de l’air,

    Son grand éventail à paillettes

    Sur le bleu tapis de la mer.

     

    Pour le ravoir elle se penche

    Et tend son beau bras argenté ;

    Mais l’éventail fuit sa main blanche,

    Par le flot qui passe emporté.

     

    Au gouffre amer pour te le rendre,

    Lune, j’irais bien me jeter,

    Si tu voulais du ciel descendre,

    Au ciel si je pouvais monter !

     

    Théophile Gautier, Espana

     

    Au bord de la mer


  • Commentaires

    1
    Vendredi 28 Juillet à 07:48

    Je suis une fille des bois et de la montagne. Mais les rares fois où j'ai vu la mer, je l'ai trouvé fascinante. Un monde à part.

    La lune semble la trouver aussi fascinante :D

      • Vendredi 28 Juillet à 08:05

        J'ai eu la chance d'être née dans une Île, et j'adore la mer. Mais j'apprécie aussi beaucoup la montagne. Bonne journée Pestoune.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :